Nos formations
Nos formations Session n°190014029_S1
Je souhaite m'inscireJe souhaite m'inscrire à cette session
Début
20/06/2019
Fin
20/06/2019
Type
Présentiel
Nombre de places
30
Organisme financeur
faf
Référence session
190014029_S1
Intervenants
Docteur DE CHAZOURNES Philippe
Docteur RANOROJAONA PELERIN Alice
Public concerné
Médecins spécialistes autres que les spécialistes en médecine générale
- Anatomie-cytologie-pathologique
- Anesthésiologie - Réanimation chirurgicale
- Chirurgie générale
- Chirurgie infantile
- Chirurgie maxillo-faciale
- Chirurgie maxillo-faciale et stomatologie
- Chirurgie orthopédique et traumatologique
- Chirurgie plastique, reconstructrice et esthétique
- Chirurgie thoracique et cardio-vasculaire
- Chirurgie urologique
- Chirurgie vasculaire
- Chirurgie viscérale et digestive
- Dermatologie et venerologie
- Endocrinologie et métabolismes
- Gastro-entérologie et hépatologie
- Génétique médicale
- Gériatrie / Gérontologie
- Gynécologie médicale
- Gynécologie médicale et obstétrique
- Gynécologie obstétrique / Obstétrique
- Hématologie
- Médecine du travail
- Médecine interne
- Médecine nucléaire
- Médecine physique et de réadaptation
- Néphrologie
- Neurochirurgie
- Neurologie
- Neuropsychiatrie
- Oncologie médicale
- Oncologie radiothérapique
- Ophtalmologie
- Oto-rhino-laryngologie et chirurgie cervico-faciale
- Pédiatrie
- Pneumologie
- Psychiatrie de l'enfant et de l'adolescent
- Psychiatrie générale
- Radiodiagnostic et imagerie médicale
- Radiothérapie
- Réanimation médicale
- Rhumatologie
- Sante publique et médecine sociale
- Stomatologie
- Médecine cardiovasculaire
- Médecine légale et expertises médicale
- Médecine d'urgence
- Médecine vasculaire
- Médecine intensive et réanimation
- Radiologie et imagerie médicale
- Santé publique
- Chirurgie pédiatrique
- Urologie
- Hépato-gastro-entérologie
- Maladie infectieuse et tropicale
- Chirurgie orale
- Endocrinologie, diabétologie et maladies métaboliques
- Endocrinologie, diabétologie et nutrition
Médecins spécialistes en médecine générale
- Médecine générale
Lieu de formation
Besoin d'aide ?
Contactez la/le secrétaire responsable de cette formation :
RAYMOND Amandine, amandeen@gmail.com

Votre formation Organisme FAF

MÉDECINE INTÉGRATIVE... COMPLÉMENTAIRE DE LA MÉDECINE EBM

La médecine intégrative est une médecine de terrain, pragmatique et observationnelle, encore peu évaluée pour l'instant en terme de résultats,

mais que pratiquent de plus en plus de médecins. Or il est nécessaire et même indispensable de garder un esprit critique et médical, afin d'éviter

tout charlatanisme et respecter le code de déontologie, notamment ses articles 8 : " ...compte tenu des données acquises de la science, le

médecin est libre de ses prescriptions qui seront celles qu'il estime les plus appropriées en la circonstance", 39 :"Les médecins ne peuvent

proposer aux malades ou à leur entourage comme salutaire ou sans danger un remède ou un procédé et illusoire ou insuffisamment éprouvé.

Toute pratique de charlatanisme est interdite." et 40 :"Le médecin doit s'interdire, dans les investigations et interventions qu'il pratique comme

dans les thérapeutiques qu'il prescrit, de faire courir au patient un risque injustifié". Notions reprises dans le serment d'Hippocrate "...Je

préserverai l'indépendance nécessaire à l'accomplissement de ma mission. Je n'entreprendrai rien qui dépasse mes compétences...".

Le problème est que les méthodes d'évaluation conventionnelles apportent peu de résultats probants en médecine intégrative. Alors que les

études observationnelles, de niveau de preuve d'importance sous estimée, peuvent être néanmoins à forte potentialité de santé publique (

exemple de l'affaire Médiator ou les grandes études à fort niveau de preuve ont et contredites par de simples études observationnelles)(1). En

dehors des recommandations de la HAS , il peut exister d'autres méthodes d'évaluation mais qui, faute de moyens budgétaires suffisants, ne

peuvent être publiées dans de grandes revues internationales. Ces médecines intégratives sont parfois considérées comme de la

placebothérapie ( du latin placeb? : « je plairai », de place? : « je plais »), procédé thérapeutique n'ayant pas d'efficacité spécifique mais agissant

sur le patient par des mécanismes psychologiques et physiologiques. Ce qui n'est pas ni expliqué ni démontré ne prouve pas son inefficacité.

L'objectif de la formation est d'essayer de comprendre pourquoi et comment ces médecines dites intégratives pourraient être considérées comme

efficaces pour le patient. La soirée est ainsi destinée à se poser des questions sur l'ensemble des médecines intégratives, les circuits communs à

leur efficacité, et leur possible évaluation, celle ci devant garder une valeur méthodologique et scientifique.

Objectifs/niveau requis

Objectif N°1
Définir ce qu'est une médecine integrative
Objectif N°2
Citer des exemples de médecines intégratives
Objectif N°3
Identifier des méthodes d'évaluation adaptées

Etape n°1 : Formation présentielle

Titre : Formation présentielle

Type : Présentiel

Date de début : Le 20/06/2019 à 20h00

Date de fin : Le 20/06/2019 à 22h30

Durée effective (en heures) : 2.5

Description :

19h30 : Présentation de la soirée, de l'expert et ses liens d'intérêt.

Présentation des participants et leurs attentes.

Pré-test

20h00 : en atelier. Objectifs 1 et 2 : définir la médecine intégrative et donner des exemples.

Brainstorming. L'animateur pose la question : " qu'est-ce qu'on entend par médecine intégrative ; comment pourrait on la différencier des

médecines "naturelles", "complémentaires" ou "parallèles" ? " Les participants répondent collectivement, puis font la synthèse avec l'aide de

l'animateur, pour définir les spécificités d'une médecine intégrative (30mn). Ensuite l'animateur leur demande de citer des exemples, et de décrire

en quoi ils correspondent à la définition admise par le groupe (15mn). L'animateur veille à ce que chaque médecin s'exprime.

20h45 : en plénière.

Les groupes restituent le travail fait en atelier. L'expert commente, puis fait un exposé sur les médecines intégratives.

21h15 : en atelier. Objectif 3 : Identifier des méthodes d'évaluation adaptées.

Travail en atelier, une étude de cas par petits groupes de 6 à l'aide du ?Philips 6X5?

L'animateur dépose à chaque table une liste de méthodes d'évaluation. Le groupe doit déterminer lesquelles sont adaptées à l'évaluation de la

médecine intégrative.

21h30 : en plénière.

Chaque groupe présente la synthèse de ses travaux, que l'expert commente. Puis bref exposé de l'expert sur les différentes méthodes

d'évaluations des études utilisées par la HAS, leurs coûts et financements et celle ou celles paraissant les plus adaptées aux médecines dites

intégratives.

21h50 : Post-test et correction.

22h00 : fin de la formation.

Lieu :
5 Rue des Manguiers
97400 SAINT-DENIS
Outre-mer, Réunion